Les rebelles «ont ouvert le feu sur nous» : deux enfants ayant fui la Ghouta ont répondu à RT

Deux enfants syriens ont réussi à quitter la Ghouta en empruntant le couloir humanitaire dans la nuit du 1er au 2 mars. Des soldats syriens leur ont porté secours alors que les djihadistes leur tiraient dessus. RT a recueilli leur témoignage.

Au péril de leur vie, un enfant et sa grande sœur sont parvenus à emprunter le couloir humanitaire de la Ghouta dans la nuit du 1er au 2 mars. Alors que les rebelles tiraient dans leur direction, ils ont pu être secourus in extremis par des soldats de l’armée syrienne. Amenés par la suite dans un lieu sûr, les enfants, encore sous le choc, ont été pris en charge.

Le lendemain, ils ont rapporté leur mésaventure à RT. «Nous quittions la Ghouta avec notre mère et notre père, les combattants ont ouvert le feu sur nous, […] nous les avons fui», a expliqué le frère. Sa sœur a quant à elle ajouté que les djihadistes avaient tiré sur eux, les séparant ainsi de leurs parents. Selon elle, une centaine de personnes ont également tenté de fuir, en vain.

Selon Vladimir Zolotoukhine, porte-parole du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, la population, piégée dans l'enclave de la Ghouta tente de s'unir afin de contrecarrer le blocus que leur imposent les groupes djihadistes. «Il existe des preuves que certains civils s'unissent en petits groupes et s'arment dans le but de briser le blocus des combattants afin de rejoindre les territoires contrôlés par le gouvernement», a-t-il déclaré le 2 mars aux journalistes.

 

Lien source : Cliquez ici pour afficher la page correspondante.

Laisser un message
Laisser un message