Une adolescente enlevée et torturée par sa famille près de Nîmes

L'adolescente a été retrouvée attachée sur une chaise et avait le nez fracturé. Selon les premiers éléments de l'enquête, son père lui reprocherait d'avoir une liaison amoureuse.

Une adolescente de 17 ans a été enlevée puis torturée par pendant plusieurs jours par son père et ses deux frères, qui ont tous été mis en examen, a indiqué samedi le procureur de Nîmes, Erick Maurel. La jeune fille, qui se plaignait de violences paternelles, avait fugué quelques semaines plus tôt du domicile familial, et avait été placée dans un foyer, a indiqué le procureur, confirmant une information de Midi-Libre.

Retrouvée quelques jours plus tard attachée à une chaise. Lundi, devant son lycée à Nîmes, elle a été enlevée sous les yeux de son éducateur. Les policiers de la Sûreté départementale du Gard l'ont retrouvée quelques jours plus tard dans une maison de Saint-Chaptes, au nord de Nîmes, attachée sur une chaise. L'adolescente, qui ne pouvait même pas aller aux toilettes ou manger, présentait un visage tuméfié et une fracture du nez. Son père lui reprocherait d'avoir une liaison amoureuse, selon les premiers éléments de l'enquête.

Le père et les deux frères mis en examen. Sept personnes ont été interpellées dans cette affaire, a indiqué Erick Maurel. Le père de la jeune fille, écroué, a été mis en examen pour violences et participation à un enlèvement en bande organisée. Les deux frères ont été mis en examen pour enlèvement en bande organisée et actes de torture et de barbarie.

 

Lien source : Cliquez ici pour afficher la page correspondante.

Laisser un message
Laisser un message